…..


Crâne

Pale Caillou - 2-

Crâne

ceci n’est pas un blog

Pale Caillou

 

Pâle-caillou

 

 

Ces «  humbles silencieux qui vous répondent d’un sourire lorsqu’ils n’ont pas compris ce que vous leur avez dit * «  doivent-ils être systématiquement mis en opposition avec de vaniteux  présomptueux  qui  vous  jugent  d’un  regard  méprisant ?

L’établissement même de ces catégories définitives me répugne car il me semble qu’entre ces deux extrêmes existent tant d’autres individualités non facilement catégorisables. Individualités dont la liste serait trop longue et aurait tendance à réduire tous ces êtres plus ou moins silencieux,  plus ou moins souriants,  plus ou moins vaniteux,  plus ou moins présomptueux, plus ou moins méprisants –méprisants dans le sens où ils se méprennent d’abord–, souvent sur eux-mêmes et sur leurs contemporains. Vous vous méprenez, nous nous méprenons de là vient la méprise, écoutez-moi,  prenez le temps d’écouter l’autre, le différent, et la méprise souvent alors se lève…

..... 356px-Om.svg

Une attitude idéale pourrait-elle exister dans la vie en société ?
L’expérience m’a amené à en douter car chacun, à un moment ou à un autre, doit faire preuve d’hypocrisie, pour survivre au milieu de la foule des égos et bien malin celui qui arrive à passer une journée dans une grande ville sans heurter quelqu’un, froisser une susceptibilité, choquer une croyance.

Force est d’en conclure qu’un être parfait » ne saurait s’épanouir que loin du monde ; les philosophies orientales l’ont compris depuis longtemps et ainsi établi toutes sortes de disciplines devant aider à cheminer sur la voie de la sagesse. Donc toute personne prétendant, en ce bas monde, à la perfection ou à la maîtrise de ses émotions ne peut être qu’un hypocrite doublé d’un fieffé menteur.

Il n’empêche qu’au milieu de cet océan d’incompréhension réelle certains arrivent à développer un sens commun de moindre agression qui demande énormément de délicatesse et de tact. Il semblerait donc bien qu’une pratique de l’agora exige bien souvent, de nous, une retenue, une rétention de nos sentiments réels. De les refouler jusqu’à ce qu’ils se dissolvent en notre for intérieur jusqu’à former parfois des boules d’angoisse ou de rancœur tenace chez certains de nos compagnons humains. Angoisse et rancœur qui viennent bouleverser notre perception du sens commun, notre aptitude à sourire naturellement, afin d’exprimer notre réelle humilité devant les choses de la vie.

Le fait d’exprimer quelque sentiment autre que la compassion et la charité étant dans le monde civilisé considéré comme arrogance malvenue, il me semble souhaitable de m’astreindre à cette attitude d’humilité, dont témoignent maintes personnes par leur silence, non par mépris mais tout simplement parce qu’ils n’ont pas réellement saisi le sens de nos paroles et de nos intentions.

Mais comme pour parvenir à se faire comprendre il est utile de révéler aussi parfois notre nature véritable , tel sera le but de ce blog « en chantier » à défaut d’être enchanté ; enchanté sinon par le son de la flûte mozartienne ou le son de la harpe schubertienne,  il le sera sans doute par le son du hautbois d’amour à mon cœur si cher ! ou de la bombarde basse bretonne, voire du doudouk arménien dont le chant plaintif ornera un jour ma passion…

Brassens n’en pensait pas moins à la Porte des lilas !

Et en tant qu’auvergnat j’ai reçu un jour une chanson écrite, un peu,  pour moi l’Auvergnat-Breton !

Et dire que j’avais prévu, en cette fin d’hiver, d’évoquer, ici, le réveil de la nature… ce sera pour plus tard ! (en léger flash-back-regard dans le rétro).

* évoqués par mon inspirateur en blog ,   » Moajdi  » ( mort en août 2009) et à qui ce journal de blog qu’il a inspiré, est dédié.

IKaBê ,

 

Mister No Quality

 

 

 



Autres articles

l'amour est un tout qui ne ... |
Mon petit nuage |
69lyon76 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amillou
| le buddleia de balham
| Melusine